Le Blason

Le Graoully …

La première version de la légende de Saint Clément de Metz date de la fin du Xe siècle. Saint Clément est envoyé par Saint Pierre. Mais des serpents installés dans l’amphithéâtre empoisonnent l’air de leurs souffles venimeux et interdisent ainsi l’accès à la ville. Après avoir dit la messe et communié, Saint Clément

se rend à l’amphithéâtre. Il soumet les serpents d’un signe de croix, puis il lie le plus grand de son étole et le conduit au bord de la Seille. Là, il lui ordonne de quitter les terres habitées avec les siens. Depuis ce jour il n’y a plus aucune bête nuisible dans l’amphithéâtre. Ce dernier élément de la légende est une tradition locale rapportée par Paul Diacre écrits entre 783 et 786. L’auteur de la légende de Saint Clément s’inspire de plusieurs vies d’autres Saints pour écrire l’épisode du combat contre les serpents.

La légende évolue entre le XIe siècle et le XVIe siècle. Le « plus grand des serpents » devient un dragon buveur de sang envoyé par Dieu pour punir les Messins de leurs débauches. Saint Clément, envoyé pour délivrer Metz du monstre, le noie purement et simplement dans la Seille.

On peut aujourd’hui le voir représenté dans la crypte de la Cathédrale de Metz. Il figure aussi sur le blason du Football Club de Metz, de l’École nationale d’ingénieurs de Metz et du lycée Louis Vincent.

La Croix de Lorraine …

La France Libre l’adopta pour symbole grâce au capitaine de corvette Thierry d’Argenlieu, qui écrivit à de Gaulle qu’il fallait aux Français libres une croix pour lutter contre la croix gammée. Dans son ordre général n°2 du 3 juillet 1940, le vice-amiral Emile Muselier (1882-1965), nommé l’avant-veille au commandement des forces navales et aériennes françaises libres, créa pour les forces françaises ralliées à de Gaulle un pavillon de beaupré (carré bleu avec, au centre, la croix de Lorraine en rouge par opposition à la croix gammée) et pour les avions, une cocarde à la Croix de Lorraine. Muselier était d’origine lorraine et les armes du 507e Régiment de chars de combat que commandait le colonel de Gaulle au moment de la guerre comportaient une croix de Lorraine. La Croix de Lorraine incorporé au blason du FC METZ représente un triple symbole :

  1. le Symbole d’un esprit de résistance, de courage, d’abnégation
  2. le Symbole d’une région méconnue – mais ô combien belle – et chargée d’histoire. Les lorrains sont issus d’un peuple silencieux, mais imprégné de vertus traditionnelles de labeur, d’honnêteté, de loyauté et de fidélité.
  3. Le blason est aux couleurs Grenat et Blanc. Ces couleurs reprennent le nom de la ville de Metz.

Souce: Graoully fcmetz.com, wikipédia – Auteur: Bruno C.